Кролиководство как бизнес Rabbit breeding business

La cuniculture en France

La cuniculture en France

La cuniculture (l’élevage de lapins) en France etparticulièrement la cuniculture industrielle, se présente aujourd’hui sous deux formes principales – la cuniculture techno-industrielle et la cuniculture naturelle. Cette dernière est le nouveau paradigme dans cette branche, qui change essentiellement  la conception des méthodes pour produire la viande animale  nécessaire aux rations humaines.

La techno-cuniculture utilise le plus souvent les techniques de production industrielle pour  l’élevage de lapins, à l’inverse de la cuniculture naturelle – les technologies d’ éco-cuniculture, mises au point par l’inventeur de Mukatchevo – Janosh Pogoretsky. Son projet de l’élevage de lapins «Rabbax Technology» est devenu populaire dans les pays de l’Europe orientale et de l’Asie (comme Russie, Bélarus, Géorgie, Kazakhstan, Azerbaïdjan), dans les pays Baltes et quelques autres pays en Europe. Le projet fut établi en 2003. Précisément les idées et les élaborations de ce projet sont à la base de la philosophie alternative de la cuniculture. Celle-ci  a proposé l’élevage de lapins humain dans des mini-fermes pour des lapins – éco-systèmes «Rabbitax». Dans de tels systèmes, les lapins sont élevésdans des conditions de protection optimale face aux facteurs de risque présents dans ce secteur.

La cuniculture en France

кролики, кролиководство Раббакс

L’éco-cuniculture est l’unique  branche avantageuse dans  l’élevage industriel à la fois capable de donner un produit dans la classe «viande» absolument pur, servant de référence, mais aussi offrant une production de viande de lapin sans passer ni par les stimulateurs de croissance,  les antibiotiques, ni l’ intervention génétique ou l’utilisation de races de lapins mutantes et hybrides. 

Dans l’ensemble du  monde il y a une tendance à la consommation d’aliments sains et naturels pour les gens représentant une demande stable sur le plan de la consommation et l’ éco-cuniculture est en ce cas une opportunité excellente et unique pour le business de l’élevage des lapins dans toutes ces formes – grandes ou petites.

 

Le monde est anthropique et technologique. Les ressources naturelles s’épuisent, l’écologie de la planète a tendance à se dégrader, et nous, les humains, sommes otages de cette étape de l’évolution de la civilisation. Même si un  tel développement a assuré la vie pour presque 7 millards habitants de la planète, des messages inquiétants de l’ONU prévoyant que vers 2020 ça ne sera plus possible  d’assurer les besoins de l’humanité sur le plan de la quantité et de la qualité des aliments,  nous font penser au futur. Déjà maintenant beaucoup de personnes qui ont plus de 40 ans , peuvent dire qu’aucun aliment n’est pas comme il était avant à la période de 1960-70 et même des années1980 . Il est regrettable que la jeune génération actuelle ne connaitra jamais le vrai goût du pain, de la glace à la crème naturelle, le goût du saucisson à base de viande naturelle, le goût des concombres et tomates qu’on avait il y a 30 ans etc. A présent c’est parfois difficile de faire frire la viande sur la poêle! Elle grésille, brule et se réduit de près d’un tiers en volume . Vous vous demandez pourquoi?  La réponse – parce que l’industrie de la viande est sur la voie de la croissance artificielle de l’organisme des animaux, sa viande à présent est composée d’ eau , de phosphate, pleine d’ingrédients aux sécrétions sans saveur; elle n’est pas bonne pour la santé et le plus souvent nocive!  A présent l’eau en bouteille comporte des antibiotiques, les produits lactés sont à base de poudre, le pain est avec des accélérateurs de fermentation d’une pâte issue de grains bon marché produits  à partir de sols épuisés; la viande est d’origine industrielle et nos aliments comportent des aromatisants ou des substituts, des colorants. A présent dans les tomates il y a le gène de la méduse et de poissons de mer – on peut cueillir des fruits verts, ils vont restés comme ça pendant longtemps  et au moment  opportun, si on les soumet à la chaleur – ils murissent  en peu de temps.  Dans le blé il y a le gène du scorpion pour le faire plus résistant à la sécheresse, et les japonais ont «dilué» les gènes de cochons avec de l’ épinard: la viande des «cochons – mutants» est plus diététique. En 2010  8 sortes de tomates, 5 sortes de riz, 3 sortes de blé, 24 – de pommes de terre, 32 – de maïs ont été «mutantes». Dans les races  de lapins d’élevage industriel il y a des gènes des herbes marines! Il n’est pas étonnant que sur la langue des souris que étaint nourries avec des produits OGM, soient apparus des cheveux!  En Hongrie, en Belgique et en Autriche nous voyons comment on louange les qualités d’ateliers de certaines races de lapins étrangers (à propos, dans les conditions naturelles ils périrent!). A présent il y a des discussions scientifiques autour la question : quelle cuniculture est la meilleure – la cuniculture en atelier, techno-cuniculture ou la cuniculture biosphérique, extérieure qui correspond à une éco-cuniculture naturelle que nous avons modernisée?La techno-cuniculture, basée sur des technologies d’élevage industriel, peut donner la quantité brute qui correspond au souci d’assurer l’alimentation des milliards d’habitants sur la planète. A présent le saucisson, la conserve, le pain et d’autres aliments c’est juste une biomasse qui semble savoureuse – c’est la matrice alimentaire !


Eco-cuniculture est une méthode de cuniculture complètement naturelle. Elle est hors-système, et produit une éco-viande de lapin – servant de référence en termes de qualité car incomparable.

Si on veut nourrir la famille avec des aliments purs de type carné, le lapin est le plus profitable comme éco-produit. Sur le plan économique, c’est encore mieux, car il n’y a pas de concurrence à craindre. Aucun autre animal aujourd’hui ne donnerait une viande d’aussi bonne qualité que le lapin. Pour élever des cochons, des bovins, de la volaille,  il faut des territoires, des prés et des pâturages. Personne ne va attendre qu’un cochon prenne le poids attendu, il est plus simple de lui injecter des hormones et de récolter en 5 mois le résultat qu’un élevage naturel aurait nécessité en un an. L’Eco-cuniculture est respectueuse de l’animal, car on n’utilise pas des méthodes violentes, on ne parque pas les animaux dans des conditions comparables à des camps de concentration destinés aux animaux. Un élevage de lapins ayant de telles exigences permet à l’éco-éleveur de lapins d’être toujours respecté, parce qu’il offre la meilleure production au monde. Etudiez l’éco –cuniculture dans notre site, nous serons heureux de vous compter  parmi les membres de notre club.

Activité commerciale avec des lapins — rentabilité

Nataliia Olexandrivna Berezhna

Nataliia Olexandrivna Berezhna,

responsable des activités économiques extérieures en France

 Téléphone:  +38 063 248 72 76

Email: berezhna12@yandex.ua

Skype: natalija2612

 

 

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *